Accueil PS4 Test de South Park l’Annale du Destin – PS4 Pro

Test de South Park l’Annale du Destin – PS4 Pro

test south park annale du destin ps4

Nous les avions laissés, il y a maintenant un peu plus de 3ans, à la mode seigneur des anneaux. Les revoilà en puissance en Super Héro dans South Park l’Annale du Destin !

Au début du jeu, nous sommes encore dans l’univers du Bâton de la Vérité. Vous êtes le nouveau de la ville et incarné le Roi de la partie. Après une petite attaque d’introduction, nous voilà chez Cartman. Ce dernier décide de lancer une nouvelle histoire centralisée sur les Super Héros. Le but : retrouver un chat perdu, récupérer la prime de $100 et lancer une nouvelle franchise à la Marvel ou DC Comics. Ajoutez à cela une petite guéguerre entre les pro-Marvel et les pro-DC Comics, et vous avez le fil conducteur de l’histoire.

Quand la différence ethnique influe sur la difficulté

Ceux qui connaissent l’univers de South Park, savent parfaitement que la série est une parodie et une satire sociale de la société, et n’hésite pas à reprendre des actualités du moment pour les tourner à la dérision.

Dans South Park l’Annale du Destin, la difficulté se réglera lors de la création de votre personnage, pendant le choix de sa couleur de peau. Au plus vous virez vers le Black, au plus les personnes que vous croiserez dans la rue seront dures et agressives envers vous. Cela n’influera pas énormément sur la difficulté des combats, il vous faudra pour cela, changer le niveau dans les options de combats. Par exemple pour un des trophées, vous devez finir le jeu avec les 2 options au max (perso black et mode génie).

Une personnalisation de folie

A l’image du premier volet, vous aurez la possibilité de personnaliser l’apparence de votre personnage avec différents accessoires/déguisements : tête, pilosité, cheveux, lunettes, tenue, gant, maquillage. Croyez moi, on peut arriver à quelque chose de totalement WTF 😉

Tout au long de l’aventure, vous pourrez changer d’apparence comme bon vous semble. Il faudra juste fouiller dans tous les coins pour récolter de nouveaux accessoires.

On vous demandera également de choisir une classe de départ parmi 3 choix. Au fur et à mesure dans l’histoire, vous arriverez jusqu’à un mélange de 4 classes en même temps.
Chaque classe possède une méga attaque et 3 simples. En fonction de la classe choisie, vous vous orienterez vers le rôle de Tank, Healer, DPS ou un mixte de tout.

Quand Artefacts et ADN rentrent en jeu

Une des mécaniques de jeu de South Park l’Annale du Destin, et de trouver ou créer des artefacts pour améliorer la puissance de votre personnage. A chaque niveau d’avatar obtenu, vous débloquerez un emplacement allant de qualité mineure à épique. En tout, vous pourrez associer 8 artefacts à votre perso. Tout cela repose sur un brin d’ADN, qui vous permettra de faire varier vos stats (muscles, cervelle, cran, santé et déplacement) et bonus d’équipe, afin de coller au mieux au set de sorts équipé.
L’ensemble constitue l’ADN de votre avatar.

South Park, une ville socialement connectée

Comme tout bon jeune qui se respecte de nos jours (lol), votre personnage aura le droit à son smartphone ressemblant fortement à celui d’Apple. Vous aurez plusieurs applications d’installées :

Carte : pour avoir accès au plan de la ville et situer les missions en cours
Costumes : pour modifier le déguisement de votre avatar
Pouvoirs : pour créer le set de pouvoirs qui correspond à vos besoins. Idéal par exemple avant un boss
Alliés : pour choisir votre groupe par défaut pour les combats. Avant chaque combat (sans certains où c’est imposé), vous pourrez modifier vos alliés.
Fiche de Perso : Ici vous aurez les grandes lignes de votre perso, le suivi des niveaux pour les mini objectifs et les fiches perso de vos alliés.
COONstagram : un élément très important dans le jeu. C’est l’équivalent d’Instagram. En gagnant de nouveaux followers, votre perso gagnera en expérience. Comment gagner des followers ? Tout simplement en prenant un selfie avec les différents personnages du jeu (alliés, citoyens ou pnj). Par contre, pour pouvoir en faire avec certains, il faudra réaliser une quête secondaire.
Création : pour créer vos artefacts, consommables (vie, résurrection, antidote), objets de mission et certaines tenues.
Inventaire : comme son nom l’indique, vous y trouverez tout votre matos (sauf les costumes).
Paramètres / Galerie : ici vous pourrez voir par exemple votre avancée dans la récolte des portraits Yaoi.

Un système de combat toujours aussi plaisant

Dans South Park l’Annale du Destin, les combats se déroulent au tour par tour. Le nombre d’alliés composant votre équipe varie en fonction des combats. Dans la plupart des cas, vous serez en équipe de 4.
En dehors des combats de boss, ou combats liés à la trame de l’histoire principale, il vous faudra enclencher la bagarre avec le groupe croisé : clodo, ninja, raisins (pas le fruit mais les pom-pom girls), les 6èmes… Pourquoi enclencher ? Tout simplement pour pouvoir attaquer en 1er.
Dès lors, en fonction des sorts choisis, vous vous déplacerez sur le plateau de jeu. En effet, certains sorts peuvent toucher en ligne droite, d’autres en X etc.

Ce système a déjà fait ses preuves dans le Bâton de la Vérité. Il n’y a donc aucune raison de changer cela. Après oui, cela reste assez basique mais il faut bien garder le côté fun de South Park, sans rentrer dans la prise de tête.

Caca, Pipi, Prout, Vomi : le combo de folie

Et oui, ne soyez surtout pas choqués : tout ce qui est crade dans la vie est cool dans South Park.
Ne vous étonnez pas si si vous devez aller « péter » sur un perso, vous enfoncez un cochon d’inde dans le Luc pour déverrouiller une porte : pouvoirs, aptitudes pour débloquer des passages… Le Pet est légion !

En parlant de Super Pouvoir Pet, vous allez en apprendre 4 :

le pet temporel de Bug : idéal pour faire passer un tour à un adversaire pendant un combat.
le pet temporel de Pause :permet de vous déplacer pendant 4s pour réaliser une action, à la fin du chrono vous reviendrez à votre place de départ.
le pet temporel d’invocation : appel votre avatar du passé pour vous aider pendant quelques tours (le seul à acheter)
le pet temporel Jour/Nuit : permet d’avancer le temps. Obtenu à la fin de l’histoire

Il faudra un minimum réfléchir pour utiliser le bon pet au bon moment en cours de combat, car après cela bloque les autres pendant un certain nombre de tours.

2 pets temporels sont accessibles tout le temps car vous en aurez besoin pour trouver les missions : Bug et Pause.

Pendant vos combats, vous pourrez également (comme dans le Bâton de la Vérité), faire des invocations. Vous pourrez en débloquer 4 (Moïse, Net et Jimbo, Gerald shooté au pissat et Classi). Par contre, attention à ne pas les utiliser pour rien car leur nombre est limité sur toute l’histoire.

Quelques mini jeux pour assaisonner tout cela

En plus des combats et récoltes d’objets, vous aurez le droit à quelques petits jeux sympas et toujours sur le ton de l’humour et la dérision. Par exemple, cette parodie de flappy brid avec une licorne qui pète. Cela permet de changer un peu et de proposer autre chose. Un bon point de la part d’Ubisoft. Je classerai également les QTE pour faire un caca parfait dans les mini jeux.

Et niveau durée de vie ?

Outre la quête principale, vous aurez moult quêtes secondaires. Ajoutez à cela les minis jeux (12 QTE toilettes, roue de la fortune), 40 (+1) portraits Yaoi à récupérer, les selfies… Vous en avez pour pas mal de temps.
Personnellement, pour l’obtention du Trophée Platine, j’ai mis 27h41min; mais j’ai vraiment tout fait, même les quêtes sans trophée comme trouver les souviens-sin.

Niveau bande son / doublage et Visuel cela donne quoi ?

ici, je ne parlerai pas du doublage VF, ce ne sont pas les voix officielles. Donc un conseil, dès que vous lancerez le jeu la première fois, basculez les voix en VO.

Hormis ce petit point noir, il n’y a vraiment rien à reprocher. On se croirait vraiment dans un épisode (quand même plus long qu’une saison entière 😉 ). Bande-Son, bruitages et voix originales nous permettent d’être à 100% immergé dans cet univers. Jamais, la petite musique / fond sonore de trop. Des fois pour certains passages, il faut rester sobre.

Et du coup en conclusion, que vaut South Park L’Annale du Destin ?

Si je récapitule : l’humour de la série est présent, du RPG très simple, un peu de réflexion pour les combats, une personnalisation au top et la possibilité de switcher le jeu en VO, des quêtes dans tous les sens, son lot d’objets à récolter…

Ce nouvel opus nous propose encore de nombreuses heures de jeu couplés à une histoire toujours aussi déjantée, humoristique et prenante. On y retrouve la quasi totalité des protagonistes rencontrés dans les saisons de South Park. Un peu à prendre au second degrés. Passez votre chemin, si déjà vous n’aimez pas la série. Les autres, ce jeu est fait pour vous, mais en VO et j’insiste !

Un grand merci à Ubisoft France pour l’envoi d’un exemplaire du jeu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.