Vous êtes ici
Accueil > Jeux Video > PS4 > Hue, mon avis sur PS4

Hue, mon avis sur PS4

test avis hue ps4

Comme vous le savez, ma liste de jeux PS4 à faire s’accroit au fil des mois, mais il lui arrive quand même de diminuer 😉 Ce week-end, je me suis donc penché sur HUE, un jeu de réflexion aventure que l’on doit à Fiddlesticks et Curve Digital (The Swapper, Thomas was Alone…)et sorti en Août 2016 sur PlayStation 4 et PSVita avec un cross-save possible.

Dans Hue, vous commencerez l’aventure dans un monde/univers monochrome. Tout au long de l’aventure, vous contrôlerez un petit garçon nommé Hue et qui va apprendre l’existence des couleurs. Chaque couleur débloquée vous permettra d’avancer un peu plus au sein du monde. En effet, pour résoudre les différents casse-têtes / puzzles qui s’offrent à vous, vous serez amenés à switcher de couleur dominante, qui correspond à la couleur de fond, pour faire apparaitre et disparaitre des éléments (bloc, rayon laser, rocher…). Comment changer de couleur ? Tout simplement avec le stick droit : 8 directions donc 8 couleurs différentes. Ils ne peuvent pas faire plus simple en terme de gameplay.

Bien évidemment, plus vous débloquez de couleur, plus la difficulté est accentuée. Après quand je parle de difficulté, cela ne casse pas des briques non plus. C’est souvent assez logique et limite simplifié, d’autant plus que lorsque nous changeons de couleur et gardons la palette ouverte, le jeu passe en slow motion. De cette manière, nous pouvons aisément changer de couleur pendant un saut. A chaque nouvelle « scène », vous devez aller de la porte d’entrée A à la porte de sortie B en grimpant sur des obstacles, en activant des interrupteurs ou en jouant avec les couleurs.

Graphiquement, ce jeu m’a un peu fait penser à Limbo de part sa simplicité mais en bien plus coloré. Pour moi l’ambiance visuelle est au top et nous nous laissons facilement embarquer dans l’aventure. Chose importante : le jeu est accessible aux daltoniens grâce à une option ajoutée par les développeurs. Ceci un est bon point pour Fillesticks et nous montre que nous pouvons faire des choses intéressantes et ouvertes à tout le monde.
Niveau bande son, il y a une petite ambiance piano assez relaxante et qui plait forcément à tout le monde mais surtout colle parfaitement avec ce puzzle game. Vous ramasserez quelques lettres écrites par la mère de Hue dans des zones intermédiaires sans énigme. Celle-ci a une voix douce qui se mélange avec grâce avec l’ambiance générale du jeu.

Concernant la durée de vie, il m’a fallu environ 4h30 pour finir le jeu et récolter les 28 gobelets cachés (qui ressemblent plus à des fioles jaugées), sans trop de difficulté une fois toutes les couleurs débloquées). D’ailleurs étant donné que le nombre de gobelets récoltés par monde est indiqué et les derniers qui pourraient vous manquer, peuvent être récupérer assez rapidement, en tout cas sans perte de temps.

Pour conclure tout cela, je dirai que Hue est un bon petit jeu qui vous plaira forcément de part son originalité, son côté un peu apaisant et son explosion de couleurs. Par contre, pour moi 14,99€ sur le PStore pour 4h30 de jeu sans réelles rejouablilité et difficultés, cela fait un peu cher. Je suis bien content au final de l’avoir eu via le PlayStation Plus d’octobre 2017.

Trailer Hue sur PS4, un peu de gameplay 😉













Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top