Accueil Nintendo Switch Test de Shining Resonance Refrain – Nintendo Switch

Test de Shining Resonance Refrain – Nintendo Switch

test shining resonance refrain nintendo switch

Grâce à Sega et Koch Media, cela fait déjà quelques temps que j’ai pu me mettre sur Shining Resonance Refrain dans sa version Nintendo Switch. Il est grand temps pour moi de vous donner mon ressenti sur cette version remastérisée du jeu (déjà sorti sur PS3 en décembre 2014) disponible à la vente depuis le 10 juillet 2018.

Parlons un peu de Shining Resonance Refrain

Shining Resonance Refrain est un JRPG où vous incarnerez Yuma, un jeune homme qui vient d’être libéré de prison (votre première action dans le jeu par l’intermédiaire de Sonia) capable de se changer en dragon pendant un laps de temps. La guerre faisant rage, son pouvoir est convoité car il pourrait mettre fin au conflit. Vous rejoindrez un petit groupe d’individus dotés de capacités qui deviendront vos amis/alliés durant cette aventure qui débute à Alfheim, un des neufs mondes de la mythologie nordique.

avis test shining resonance refrain nintendo switch

Concernant le jeu en lui-même

On est toujours content quand un JRPG arrive en Europe mais beaucoup moins quand celui-ci possède ses dialogues en anglais… Je trouve que cela limite grandement la popularisation du jeu. Après ce n’est pas un anglais difficile mais bon c’est un peu dommage surtout que nous sommes en face d’un jeu réédité.
Quand vous lancerez le jeu au début, les voix seront en anglais. Cependant, en allant dans le menu, il vous sera possible de télécharger gratuitement les voix japonaises qui vous permetteront de vous immerger un peu plus dans le jeu. Par contre, le fichier fait de mémoire 1,6 giga donc prévoyez un peu de temps, d’autant plus qu’il vous faudra redémarrer le jeu pour que le fichier soit pris en compte.

avis shining resonance refrain

Revenons maintenant au jeu à proprement parler. Nous sommes dans un action RPG, cela signifie que vous combattez en temps réel et non au tour par tour. Personnellement je préfère que style de jeu car le tour par tour m’ennuie un peu.

Bien entendu durant vos combats, vous pourrez vous enfuir, activer un bouclier, envoyer directement types de coups, verrouiller un ennemi et utiliser des capacités spéciales. L’ensemble des boutons de la Nintendo Switch sont utilisés mais cela reste quand même très classique niveau contrôles. Quand vous serez sous la forme dragon de Yuma, vous aurez une jauge de rage. Il faudra faire attention de ne pas passer en mode berserk sous peine d’attaquer les membres de votre team.

Après chaque combat, vous gagnerez de l’expérience qui vous permettra de monter en level. Cependant, vous ne pourrez pas attribuer vos points de compétence comme vous le souhaitez. Il faudra faire également attention aux liens d’affinité entre chacun des personnages car cela est utile pour booster vos persos durant les combats.

shining resonance refrain avis nintendo switch

Lorsque vous démarrerez l’aventure, vous aurez le choix entre 2 modes : le mode «original» et le mode «refrain». Si vous n’avez jamais joué au jeu, il est conseillé de débuter avec le mode original. Le mode refrain vous permet d’accéder à 2 nouveaux personnages et des éléments additionnels qui pourraient vous gâcher un peu la découverte du jeu si c’est votre première partie.

Concernant l’ambiance sonore, Shining Resonance est un plaisir pour les oreilles. J’ai déjà évoqué plus haut la possibilité de basculer sur les voix japonaises mais pour moi il y a un élément qui vous fait kiffer votre partie : les musiques du jeu. D’ailleurs, pour ma part, quand je démarre le jeu, je laisse toujours se lancer l’intro 😉

shining resonance refrain test nintendo switch

Niveau durée de vie, nous sommes sur un JRPG, donc j’ai envie de dire que tant que vous kiffez, vous pouvez le refaire et refaire, mais si je devais donner un temps, je vous dirais environ 50h en fonction de ce que vous faites dans le jeu et comment vous avancez dans l’histoire, tout cela réparti sur 9 chapitres.

Je n’ai pas remarqué de ralentissement en jouant (j’y ai joué principalement en version nomade). Graphiquement, Shining Resonance n’est pas parfait mais reste quand même très plaisant. On voit quand même que nous sommes sur une réédition du jeu car les animations des personnages et ennemis restent de l’époque PS3.
Je vous conseille également de faire attention aux comportements de vos alliés sous peine de devoir les ressusciter et/ou focaliser vos soins dessus.

Mais au final que penser de Shining Resonance sur Nintendo Switch ?

Concrètement, Shining Resonance est pour moi un très bon action RPG japonais. On regrettera cependant l’absence de traduction française qui lui permettrait d’atteindre davantage de public.

Trailer de Shining Resonance Refrain

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here