Accueil PS4 Test d’Arizona Sunshine – PlayStation VR

Test d’Arizona Sunshine – PlayStation VR

test arizona sunshine psvr ps4 pro

Sorti en juin 2017, Arizona Sunshine faisait parti des jeux PSVR présents sur ma liste à avoir car il est compatible avec l’aim controller (la manette de visée de la PlayStation 4). J’ai donc profité des soldes de janvier 2018 pour me le procurer à prix réduit. Mais que vaut le jeu de Vertigo Games ? Je l’ai fini ce week-end et vais donc vous donner mon humble avis sur ce jeu.

Arizona Sunshine : A la recherche du scénario perdu

Vous vous trouvez dans un monde post-apocalyptique, un peu à la Rick dans The Walking Dead. Votre but : atteindre la source du signal radio. On démarre donc d’un point A pour aller tout droit vers un point B. Le scénario s’arrête là. Pas de rebondissement, pas d’écart dans la ligne directive de l’histoire. Vous êtes là pour un seul but : shooter les Fred (petit nom donné par le héro aux zombies).

Concernant le héro, la seule chose que l’on sait sur lui, c’est qu’il a assisté aux premières attaques de zombies, durant une soirée très alcoolisée et qu’il aime parler tout seul… Pour faire court, dites vous que vous êtes le héro.

Une fois dans le jeu, cela donne quoi ?

Le jeu est jouable à la manette, aux PlayStation Move et à l’aim controller. J’ai fait le jeu totalement à l’aim controller. Si vous choisissez les PS Move, sachez qu’il vous faudra utiliser les téléportations pour vous déplacer, par contre cela vous permettra de tenir 2 armes.
L’aim controller vous permet de jouer avec des armes à 2 mains et grâce à son stick de vous déplacer comme à la DS4. Ce dernier s’avère très efficace. Les visées se font avec précision. Vous pouvez aisément viser la tête. Ce jeu m’a encore confirmé que j’avais fait le bon choix en achetant l’aim controller.

Dans Arizona Sunshine, il faudra faire attention de ne pas gâcher des munitions. A certains endroits dans le jeu, vous en aurez beaucoup, à d’autres, elles manqueront à l’appel. Si vous tombez à court, vous n’aurez que vos yeux pour pleurer et vos jambes pour courir car il n’est pas possible de se défendre à mains nues ou de tuer les zombies avec les éléments ramassables (hachettes, boites de conserve, bouteilles en verre…). Ce qui est bien dommage et rend le jeu un peu moins fun.

Arizona Sunshine est très scénarisé. Vous êtes obligés de suivre le chemin proposé. Bien que dans Farpoint c’est également le cas, je me suis quand même senti moins libre de mes mouvements.

Niveau visuel, vous allez avoir des zones extérieures de jour et de nuit et des zones en intérieur dans la pénombre. Personnellement, je n’ai pas apprécié la zone dans la mine. Je manquai vraiment de visibilité lorsque les générateurs ne fonctionnaient pas. Alors oui, nous sommes dans une mine, mais cela me donnait plus mal à la tête qu’autre chose.
Les zones extérieures en plein jour passent niquel. J’ai joué sur PS4 Pro. J’ai trouvé le jeu assez beau pour un jeu VR. Je ne peux pas vraiment comparer avec Farpoint car dans ce dernier l’environnement était un peu vide, mais je pense que c’est kiff-kiff.

Et la durée de vie dans tout cela ?

Pour faire l’intégralité de la campagne (et 70% des trophées), cela m’a pris 3h55 et encore j’ai du poser rapidement le casque pour aller boire un peu. J’ai voulu continuer un peu derrière avec le mode horde (survivre à plus de vagues de zombies possibles) pour obtenir le trophée nécessitant de jouer 4h d’affilée, mais le jeu a totalement planté à 3h58min… Imaginez ma déception surtout que sur tout le jeu, j’ai du mourir 1 voire 2 fois (1 fois sûre)…

Je ne vois pas trop de rejouabilité dans la campagne, hormis le fait de la faire en mode apocalyptique.
Le mode Horde lui peut être intéressant à condition, et comme dans n’importe quel jeu multi, de tomber sur des joueurs qui ne font pas n’importe quoi… J’ai fait quelques vagues, mais pour moi sans plus.

Par contre, Arizona Sunshine n’est pas dépourvu de bug

Hormis les légers décrochages dans la détection de l’aim controller, qui nécessitent de réaligner sa position, ce qui m’a le plus gêné c’est de me retrouver coincer dans mes déplacements à cause d’une touffe d’herbe au sol… Après quelques recherches sur le net, j’ai pu constater que le jeu avait beaucoup plus bugé à sa sortie et que les développeurs ont déjà corrigé pas mal de choses.

Au final, Que penser d’Arizona Sunshine ?

Arizona Sunshine s’avère être un bon défouloir. Si vous possédez la manette de visée aim controller, vous pouvez y aller les yeux fermés, d’autant plus que ce périphérique n’est pas encore compatible avec énormément de jeu (Farpoint, Doom VFR et bientôt Bravo Team).
Je suis content de l’avoir pris durant la promo car je le trouve sinon un peu cher pour moins de 4h de jeu.
Les quelques bugs ne m’ont au final pas plus gêné que cela. Cela sera peut-être différent en mode apocalypse. A voir…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here