Vous êtes ici
Accueil > Jeux Video > PS4 > Test de Knowledge is Power – Playlink PS4

Test de Knowledge is Power – Playlink PS4

test knowledge is power ps4

Après vous avoir parlez d’Hidden Agenda et Singstar Celebration, passons maintenant au 3ème jeu de la gamme Playlink sorti également le 22 novembre : Knowledge is Power. Du type buzz-like, ce jeu de culture générale est-il le digne successeur de la série Buzz précédemment sortie sur PS3 ? Allez je vous en parle maintenant =).

Déroulement du jeu

Jouable jusqu’à 6 joueurs, chacun devra au préalable installer l’application sur son smartphone ou sa tablette. Après avoir choisi son avatar super mega cool (avec un petit selfie en prime pour le scoring), c’est parti pour 11 questions et une finale où tout le monde a encore sa chance et cela même si quelques écarts se sont creusés entre les différents joueurs. Les questions sur la TV et les Réponses / Actions sur l’écran du smartphone.
Concernant les questions, vous aurez à chaque fois le choix entre différents thèmes. Le thème qui aura acquis le plus de votes sera activé. Seule exception : chaque joueur possède un seul et unique jeton privilège lui permettant de forcer son choix.

Entre chaque question et forcément à partir de la 2ème, chaque joueur pourra donner un handicape à l’un de ses rivaux : glace à casser sur l’écran, lettres manquantes dans les choix de réponse, mines à éviter, gel à essuyer. Après, si le choix le permet, vous pouvez plutôt choisir d’augmenter vos points en pariant sur la bonne réponse d’un joueur ou en lançant un doublage des scores (par contre, cela s’active sur tous les joueurs).

Dans Knowledge is Power, vous aurez plusieurs types de question : Question/Réponse basique, Associer les couples, Qui est-ce ?, Mettre la réponse du bon côté.

Accessibilité du jeu

Voici un gros point noir que je tiens à souligner. Le jeu ne s’adapte pas à l’âge des joueurs. A vrai dire, on répond souvent au hasard aux différentes questions, et je peux quand même vous assurez que j’ai une base solide en culture générale (quelque soit la thématique).
Pour moi, il est donc quasiment impossible d’y jouer avec un enfant / ado, à part la partie fun des malus, je ne vois pas comment il pourrait s’amuser. C’est comme si vous faisiez un Trivial Pursuit avec des enfants…
Il y a quelque temps, j’ai eu l’occasion de tester It’s Quiz Time, et je peux vous dire que je l’ai trouvé plus adapté de ce côté là.

Un peu de fun ça fait du bien

Ce qui est bien dans Knowledge is Power, c’est que ce n’est pas qu’un jeu de quiz pur et dur. Le fait de pouvoir donner des malus à tel ou tel joueur, ajoute une part de stratégie à tout cela. D’ailleurs, on prend même plus plaisir à pourrir la vie d’un joueur qu’à répondre aux différentes questions 😉

Rien ne sert de courir, il faut juste arriver en haut de la pyramide en 1er

Pour la question finale, l’ensemble de vos points est converti en étages d’ascension de la pyramide. Chaque étage permet au joueur d’attribuer un type précis de malus à un autre joueur. Le but est d’arriver en haut de la pyramide en 1er.

Et en conclusion, que vaut Knowledge is Power ?

On peut clairement dire que Knowledge is Power est le digne successeur de Buzz, même si le fait de ne pas avoir de buzzer casse un peu le charme. Si vous êtes entre adultes pas de souci, chacun est sur le même pied d’égalité. Par contre, si vous pensez inclure des enfants dans la partie, partez plutôt sur It’s Quiz Time.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top